À propos

Et si nous nous trompions ? Et si les attentats-suicides n'avaient rien à voir avec la guerre ? Et s'ils n'avaient rien à voir avec la religion ? Et si, même, ils n'avaient rien à voir avec quelqu'idéologie que ce fût ? Que se passerait-il si, en réalité, ce dont les kamikazes se voulaient les terrifiants acteurs était une simple surenchère appartenant au domaine des images ? En posant cette question, retraçant l'arc courant des premières explosions-suicides à la fin du XIXe siècle, jusqu'aux attentats meurtriers de Paris, en passant par les kamikazes japonais ou les auteurs de la destruction du World Trade Center, à New York, le 11 septembre 2001, c'est toute une histoire du flash visuel provoqué par la détonation des bombes portées, ou conduites, par les terroristes de l'absolu qui se trouve rejouée avec brio par Laurent de Sutter. Une histoire qui rejoindrait celle des spectateurs des médias de la postmodernité, ne quittant leur apathie organisée qu'au moment où un show plus violent que les autres finit par leur rappeler que, quelque part, le réel les attend.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Anthropologie > Anthropologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'anthropologie

  • EAN

    9782130785583

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Support principal

    ebook (ePub)

Laurent de Sutter

Laurent de Sutter est professeur de théorie du droit à la Vrije Universiteit Brussel. Il est l'auteur de nombreux livres explorant la relation entre loi et transgression, salués par la critique et traduits en plusieurs langues. Parmi les plus récents : Striptease. L'art de l'agacement (Le Murmure, 2015), Magic. Une métaphysique du lien (Puf, 2015). Il dirige, aux Puf, la collection « Perspectives critiques ».

empty