La cité de l'indicible peur

À propos

Dans la ville anglaise d'Ingersham, se promène un policier flegmatique. À son passage le non-dit et les ombres remontent à la surface. La ville est-elle soumise à l'indicible peur ou bien a-t-elle peur de l'indicible ? Redécouverte dans sa version originale et intégrale (1943) d'un chef d'oeuvre de Jean Ray. " Faux roman policier ", selon la critique des années 1940, voici bel et bien du vrai Jean Ray, où l'inquiétante étrangeté saisit le lecteur et où l'humour se charge du dénouement. Dans la ville d'Ingersham, plus british que nature, mais toujours un peu flamande, apparaît un certain Triggs, ancien constable. Et chacun de trembler de peurs inavouables : des choses tues et cachées seraient-elles révélées par ce paisible et mystérieux enquêteur ? Dans ce dialogue entre le " faux " et le " vrai ", difficile de savoir si cette cité est celle de l'indicible peur, ou celle de la peur de l'indicible...

Rayons : Fantasy & Science-fiction > Science-fiction

  • EAN

    9782362791802

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    141 Pages

  • Poids

    1 937 Ko

  • Distributeur

    Editis

  • Support principal

    ebook (ePub)

Jean Ray

Jean Ray (1887-1964), né et mort à Gand (Belgique), s'est imposé dès les années 1920 comme un maître de l'étrange, de l'imaginaire et du fantastique d'expression française. Il reprend et développe également la série des aventures de Harry Dickson. Ses principales œuvres romanesques, notamment Malpertuis (1943), ont été traduites dans le monde entier. Jean Ray s'inscrit dans la lignée d'Hoffmann, de Poe et de Lovecraft.

empty