Les contes du whisky

À propos

Dans une taverne embrumée de Londres les buveurs de whisky racontent et se racontent. Terribles et drôles, drôles parce que terribles, Les Contes du whisky (1925) marquent l'entrée en littérature de Jean Ray, le ciseleur de cauchemars. Il sont enfin redonnés dans leur version intégrale et originale. Le " Site enchanteur " est une taverne bondée et enfumée des docks de Londres où gravitent d'étranges personnages, emportés par le whisky " au goût de sang et de larmes". Ils partagent un festin funeste de pitoyables et effroyables aventures d'errants de la mer. Au rythme des hallucinations et des fabulations, le whisky - feu purificateur - permet de dialoguer avec l'ombre et d'en finir avec l'éteignoir d'existences mornes et répétitives. Ici règne le principe de l'anamorphose : le regard sur les choses et sur soi en sort radicalement changé. Ce premier recueil de contes (1925) a signé l'entrée de Jean Ray en littérature. Il est ici rendu dans sa version originale et intégrale.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782362791901

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    197 Pages

  • Poids

    775 Ko

  • Distributeur

    Editis

  • Support principal

    ebook (ePub)

Jean Ray

Jean Ray (1887-1964), né et mort à Gand (Belgique), s'est imposé dès les années 1920 comme un maître de l'étrange, de l'imaginaire et du fantastique d'expression française. Il reprend et développe également la série des aventures de Harry Dickson. Ses principales œuvres romanesques, notamment Malpertuis (1943), ont été traduites dans le monde entier. Jean Ray s'inscrit dans la lignée d'Hoffmann, de Poe et de Lovecraft.

empty