Sélection Jeunesse

  • Charles Singullier est un employé ordinaire qui, pour une fois, se permet une petite originalité : il s'achète un chapeau melon au marché aux puces des Marolles à Bruxelles. Une fois le chapeau posé sur la tête, rien ne sera plus pareil pour Charles : il est victime d'hallucinations issues de l'oeuvre de Magritte. Et plus moyen d'enlever ce chapeau sauf s'il perce le mystère des tableaux de Magritte ! Une oeuvre qui s'interroge sur le sens des mots et des images et qui entraîne Charles dans un jeu de piste qui l'amènera à mieux comprendre Magritte, à le croiser, mais aussi à s'interroger sur lui-même, sur l'amour et sur la place de la fantaisie dans sa vie.

  • Alors que Kârinh s'en était forgée une opinion idéalisée, sa découverte de la Ville Lumière se révèle vite décevante. Le centre historique de Paris a été enfermé sous un gigantesque dôme de verre. Vidée de ses habitants, la cité est devenue un musée pour touristes fortunés. Mais cet îlot en apparence sécurisé échappe peu à peu au contrôle de ses créateurs. Les illégaux qui peuplent les nombreux squats de la ville vivent de trafics, tandis que le dôme protecteur est menacé par des attaques extérieures de plus en plus violentes.
    Suite et fin du récit d'anticipation de Benoît Peeters et François Schuiten. Les deux auteurs livrent une réflexion pertinente sur le rôle et l'évolution de la ville, magnifiée par des planches en couleur directe particulièrement évocatrices.

  • Les Aventures de Scott Leblanc : Libérez le roi des Belges !
    Scott Leblanc est ravi : il vient de décrocher une interview du roi Baudouin. En route pour Bruxelles !
    Mais sa chance est aussi une aubaine pour un groupe terroriste. Après avoir assommé Scott, l'un de ces ignobles individus prend la place du célèbre reporter animalier pour approcher le souverain et le neutraliser. Le plan diabolique des bandits peut désormais s'enclencher : le sosie qui se fait passer pour le roi des Belges va pénétrer le quartier général de l'OTAN et dérober toutes les informations essentielles à la sécurité européenne !

    Heureusement, le professeur Moleskine veille au grain et n'abandonnera pas le jeune Leblanc.

  • Delphine est amoureuse de son prof d'arts plastiques, celui qui leur a fait un cours décoiffant sur le préservatif... Pourtant, un autre garçon s'intéresse à elle. Elle finit par le remarquer...

  • Dans de beaux draps

    Marie Colot

    Les dangers de l'adolescence et des réseaux sociaux
    Lorsque Jade aperçoit par hasard Rodolphe, sur le chemin de l'aéroport, ses souvenirs reviennent.
    L'automne de ses 14 ans.
    Ce nouveau demi-frère hyper craquant.
    Cette photo postée sur Facebook.
    Il a suffi de peu pour qu'elle s'embarque dans un mensonge qui la dépasse.
    Jalousies, moqueries, insultes, menaces.
    Sur les réseaux sociaux puis au collège.
    Tout est allé très vite.
    Trop vite.
    Jusqu'à ce fameux soir où sa vie a basculé.
    Un roman qui nous confronte aux difficultés actuelles des jeunes
    EXTRAIT
    Ma petite théorie, c'est que les catastrophes surgissent pile au moment où on les attend le moins. Comme une crise cardiaque aux toilettes, un tremblement de terre lors d'un bain de soleil ou un morceau de gâteau coincé dans le gosier d'une vieille dame le jour de ses cents ans. Moi, j'ai seize ans et je frôle l'étranglement, l'asphyxie et l'arrêt du coeur en même temps. Rodolphe est là, à quelques mètres de moi, derrière la vitre du salon-lavoir. J'ai mal aux yeux tant je les écarquille.
    A PROPOS DE L'AUTEUR
    Née en 1981 en région namuroise, au sud de Bruxelles, Marie Colot passe son enfance à inventer des histoires, fabriquer des livres et jouer à l'école avec ses poupées. Lorsqu'elle est devenue soi-disant grande, rien n'a vraiment changé pour elle : en 2012, elle publie son premier roman, « En toutes lettres » (sélectionné pour six prix des lecteurs jeunesse) chez Alice Jeunesse. Suivent « Souvenirs de ma nouvelle vie » (Prix Libbylit du roman jeunesse belge et Petite Fureur 2014), « À l'encre rouge », « Les baleines préfèrent le chocolat » et « Quand les poissons rouges auront des dents » chez le même éditeur. Pour être certaine de ne pas s'ennuyer, elle enseigne le français à la Haute École de Bruxelles et anime des ateliers de lecture/écriture pour les enfants. À ses heures pas si perdues que ça, elle observe les passants, pense à tout et à rien, collectionne les éléphants, fait la sieste et mange de la crème brûlée.

  • Péripéties, humours et émotions
    Burger, c'est la nouvelle de la classe et elle porte ce surnom à cause de ses kilos en trop. À coups de bonbons et de bonne humeur, elle se fait pourtant une chouette bande de copains. Ils partagent son goût débordant de la vie et se mobilisent sans hésiter, et avec une bonne dose d'inventivité, lorsque sa vie est en danger. Une histoire touchante et haute en couleurs qui célèbre le pouvoir de l'amitié, au-delà des apparences, et qui nous révèle que, tant qu'il y a de la vie, il y a peut-être de l'espoir.
    Une leçon d'optimisme !
    EXTRAIT
    Je flottais au milieu du bassin quand on m'a trouvée. Il paraît que j'ai eu de la chance. C'est sûr. Un autre mercredi, Marilyn Monroe en a eu moins que moi quand on l'a découverte inanimée sur son lit. Elle savait y faire, mon idole. C'est classe de finir soudain ses jours dans des draps en satin rose. Ceux de l'hôpital où on m'a transférée sont en coton usé. Et mes fesses toucheront bientôt le sommier. Je ne sais pas ce qui m'est arrivé. Je ne me souviens que d'une ombre et d'un claquement de porte.
    A PROPOS DE L'AUTEUR
    Née en 1981 en région namuroise, Marie Colot passe son enfance à inventer des histoires, fabriquer des livres et jouer à l'école avec ses poupées. Lorsqu'elle est devenue soi-disant grande, rien n'a vraiment changé pour elle : en 2012, elle publie son premier roman, En toutes lettres (sélectionné pour six prix des lecteurs jeunesse) puis Souvenirs de ma nouvelle vie (Prix Libbylit du roman jeunesse belge et Petite Fureur 2014), À l'encre rouge et Les dimanches où il fait beau. Pour être certaine de ne pas s'ennuyer, elle enseigne le français à la Haute École de Bruxelles et anime des ateliers de lecture et d'écriture pour les enfants. À ses heures pas si perdues que ça, elle observe les passants, pense à tout et à rien, collectionne les éléphants, fais la sieste et mange de la crème brûlée.
    Marie Colot est l'auteur de Souvenirs de ma nouvelle vie (Prix Libbylit du roman jeunesse belge), En toutes lettres et À l'encre rouge dans la même collection.

  • Blue love

    Aurélia Demarlier

    Quand l'arrivée d'un garçon mystérieux chamboule tout...
    « Il y a eu ce garçon. Bleu. Bleue était son âme. Bleu était son coeur. Bleus étaient ses yeux, même si, aux yeux des autres, ils apparaissaient bruns. Mais moi, je les savais bleus car ils contenaient l'infini. »
    À son arrivée au collège, le nouveau, tel un dieu que l'on ne peut nommer, devient vite le centre de toutes les attentions car il sort de six mois de coma durant lesquels il prétend avoir séjourné dans un monde où tout est bleu. Tous les jours, après les cours, Léa l'attend pour faire avec lui le chemin du retour et en apprendre plus sur cet étrange pays bleu où il était heureux et en paix. Mais elle n'est pas la seule à boire ses paroles et à être subjuguée par ce garçon mystérieux : toutes les filles de l'école ne pensent et ne respirent plus qu'en bleu... Lorsque le garçon bleu disparaît de la vie de Léa, son monde s'effondre.
    Une métaphore du coma et de ses mystères
    EXTRAIT
    Maman ouvre la porte, armée d'un plateau repas.
    - T'as pas appris à frapper ? je proteste. J'ai pas faim !
    - Il faut manger, gémit-elle.
    - Je mangerai quand j'aurai faim.
    - Il faut manger. Tu as besoin de forces...
    J'ai envie de rigoler. Pourquoi aurais-je besoin de force alors qu'une vie merveilleuse est possible, sans bouger, paupières closes sur un lit d'hôpital ? Peut-être que si j'arrête de manger, mon coeur diminuera ses battements, mes paupières se fermeront et je le retrouverai. Comme promis, il me fera visiter son monde. Ce serait tellement merveilleux. Mais je suis faible. Satanément faible.
    A PROPOS DE L'AUTEUR
    Lauréate du Prix du Jeune Écrivain 2011, Aurélia Demarlier a 29 ans et réside à Esneux, en Belgique. Elle est titulaire d'un master en philosophie obtenu à l'université de Liège. Elle a commencé à écrire vers l'âge de neuf ans, d'abord de la poésie, puis de la prose. Quand, à dix ans, son professeur de français lui a réclamé une rédaction de trois pages, elle lui a remis un carnet entier. Le professeur a tellement aimé cette histoire qu'il la lui a « confisquée » pour la lire à son fils, puis à son neveu... Aurélia Demarlier est l'auteur d'un recueil de nouvelles, Soignez-moi !, paru aux éditions Kirographaires. Le garçon bleu est son premier roman. Elle définit son rapport à l'écriture comme totalement spontané.
    « Les mots s'imposent à moi alors que je me promène en pleine nature ou que je tente de trouver le sommeil, la tête posée sur l'oreiller. C'est pourquoi j'ai coutume de dire que je n'ai pas choisi d'écrire, c'est l'écriture qui m'a choisie. »

  • Dans Amuserimes, les mots s'amassent et se placent, se déplacent et s'espacent, s'entrelacent. Ils s'embrassent, ils s'embrasent et, de phrase en phrase, ils essaiment en rimes, en poèmes.

  • Au coeur de la Préhistoire, trois guerriers d'une tribu d'homo sapiens partent à la recherche du feu....la survie de leur espèce en dépend.
    Avec ce roman, J.-H Rosny Aîné popularise un genre nouveau : la Fiction Préhistorique. "La Guerre du Feu" est d'ailleurs considérée comme une référence incontournable en la matière.

  • Des histoires à lire dès 7-8 ans
    Un ogre qui se demande pourquoi il doit être méchant, un lutin qui réalise les souhaits de deux enfants un peu trop gâtés et une famille de lapins dont le cadet voudrait savoir si ses parents l'aiment.
    Trois jolies histoires d'un humour tendre et mordant !
    EXTRAIT
    L'ogre Boufpatan dit un jour :
    - Je ne sais pas pourquoi, mais il me semble qu'on nous trouve méchants.
    Les ogres Boufpatou et Boufpatro lui répliquèrent :
    - C'est parce qu'on mange les gens.
    L'ogre Boufpatan dit alors :
    - À quoi ma vie ressemblerait-elle si on ne me trouvait pas si méchant ?
    Boufpatou et Boufpatro lui répliquèrent :
    - Tu nous ennuies. Bouffe.
    /> Deux jours plus tard, on frappa à la porte. Les trois ogres qui chauffaient leurs six pieds devant la cheminée dirent d'une seule voix de tonnerre :
    - Entrez !
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    - « Un livre à l'humour piquant et parsemé de réflexions sensées et touchantes pour amuser le petit lecteur, mais aussi pour qu'il gamberge. Des illustrations tendres et rigolotes. » (Les mots de la fin)
    - « Une pépite dans le catalogue jeunesse de Ker éditions. » (La revue des livres jeunesse)
    A PROPOS DE L'AUTEUR
    Marie-Aude Murail a commencé à écrire très tôt : dès l'âge de 12 ans, pour sa petite soeur Elvire devenue elle-aussi auteur ! Publiée depuis 1987, elle a engrangé les succès et les prix, tant pour les plus jeunes lecteurs que pour les ados, en France et à l'étranger. Née au Havre en 1954, elle a été longtemps parisienne, puis bordelaise. Elle vit aujourd'hui à Orléans avec son mari. Ses trois enfants ont grandi, comme ses quelque 90 livres, qui ont traversé les frontières, traduits en 22 langues. Docteur ès Lettres en Sorbonne à 25 ans, elle est devenue chevalier de la Légion d'Honneur 25 ans plus tard pour services rendus à la littérature et à l'éducation.
    A PROPOS DE L'ILLUSTRATEUR
    Scénariste et dessinateur, né en 1966 en Belgique, Jean-Luc Cornette suit les cours de l'Institut Saint-Luc de Bruxelles, puis publie ses premières planches en 1989 dans Spirou. En 1995, il réalise son premier album « Maxime Maximun ». À la fin des années 90, Jean-Luc Cornette signe plusieurs livres pour les enfants avec Jean-Marc Rochette. « Coyote mauve » est un best-seller sans cesse réimprimé. Depuis 2001, comme scénariste, il publie de nombreux ouvrages aux éditions Delcourt, Glénat, Humanoïdes Associés, Dupuis, Lombard, Carabas, Drugstore, Quadrants et Futuropolis. La série « Les Passe-Murailles » dessinée par Stéphane Oiry est sélectionnée deux fois dans la catégorie du meilleur scénario au festival international de la BD d'Angoulême. En 2013, avec Jerry Frissen, il reprend le scénario de la célèbre série « Jhen ». Il gagne le concours de nouvelles policières de la police de Liège.

empty