Editions Luc Pire

  • Hugo aime les Namuroises. Rondes ou maigres, riches ou pauvres, en talons aiguilles ou en baskets, le pas vif ou l´allure traînante, il les aime. Sans doute cette odeur sambrée, ce voile mystérieux qui trouble le regard de ceux qui vivent à deux pas d´un confluent ou peut-être encore ce mélange de force et de fragilité dans l´échine des provinciales protégées par une citadelle depuis des généra- tions.




    À vrai dire, il ignore pourquoi, mais il aime les Namuroises. Depuis que Marlène est partie, il s´est juré de consacrer sa vie à leur offrir le plus beau moment de leur vie : il les demande en mariage. Et il veille à ce qu´elles ne souffrent plus.
    />

empty