Langue française

  • Ne jamais sortir de chez soi en pantoufles avec ses clefs à l'intérieur ! Ou alors être prêt à l'aventure urbaine et sociale. Le héros de cette épopée urbaine va éprouver le pouvoir de ses charentaises et de quelle manière sa vie, pourtant si banale, peut en être changée. Face à ses collègues de travail, sa famille, ses amis, les forces de l'ordre, voire la confrérie des farfelus, il se lance pendant plusieurs jours dans un combat inattendu pour imposer sa si tranquille façon de marcher et de regarder les gens, à hauteur de chaussettes. Ce numéro de funambule s'achèvera devant un spectacle de Guignol, joliment.

    Luc-Michel Fouassier est né en mai 68, non loin des pavés, en région parisienne. Ses premiers livres ont paru en Belgique. Au contact de nos amis wallons, il a acquis la conviction que l'humour bien troussé et bien chaussé reste le moyen de lutter le plus efficace contre les fâcheux de tous poils. Il a publié chez Quadrature et Luce Wilquin, notamment Le Zilien, préfacé par Jean-Philippe Toussaint.

  • Sur les berges du canal de Briare, on croise toutes sortes de gens, qui marchent, courent ou le contemplent, immobiles. Tous partagent le même besoin de s'y confier, mais chacun a ses propres raisons de s'approcher si près de l'eau. Et les écluses de s'ouvrir sur des flots d'amertume et de joie, d'espoir et de résignation...

    Luc-Michel Fouassier vit en région parisienne. Petites foulées au bord d'un canal est le quatrième recueil qu'il publie chez Quadrature et le deuxième dans la collection Miniatures (après Histoires Jivaro). Il est également l'auteur de plusieurs romans.

  • Écrire la quintessence de la nouvelle, celle dont parlait Hemingway et qui tiendrait sur le dos d'une boîte d'allumettes. C´est à cet exercice que s´est livré l´auteur de ce recueil en capturant ces histoires et en les limitant à cent mots, à la maniè

  • Qu'il s'agisse de participer à une course d'endurance, de mettre le point final à un roman, de retrouver les héros de son enfance, de parvenir au terme d'un repas affligeant, de refaire le voyage de noces de ses parents, de séduire Isabelle Adjani ou d'accompagner son meilleur ami au cimetière, la tâche s'avère à chaque fois difficile. Pourtant, les personnages de ces sept nouvelles sont décidés. Ils iront jusqu'au bout.

  • Pourquoi se battre ? Surtout lorsqu'on porte des lunettes. C´est à coup sûr dépenser beaucoup d´énergie,se rendre ridicule et surtout prendre le risque de casser ses verres. Alors à quoi bon ?
    Voilà qui vous modifie un caractère. Les personnages des seize nouvelles qui composent ce recueil ont décidé d´éviter les joutes frontales. Pourtant, ils n´en demeurent pas moins résolus à se faire entendre...

empty