Dupuis

  • "Le vieux chiant", c'est comme ça que Roméo appelle son grand-père. Alors, quand il apprend qu'il va devoir passer quelques jours avec lui à Charleroi... c'est une certaine idée de l'enfer pour le gamin de 11 ans. Pourtant, cette semaine s'avérera surprenante à bien des égards. Peut-être grâce à Lucie, la petite voisine, qui parlera de son "nono" à elle et qui lui fera découvrir la beauté des terrils, peut-être grâce à son papa qui, pour la première fois, évoquera son enfance, certainement grâce à Ottavio qui derrière ses airs de vieux bougon cache une vie faite de renoncements et de souffrances. Une vie qu'un gamin d'aujourd'hui ne peut imaginer. C'était une simple semaine de vacances, ce sera l'occasion de lever le silence qui pèse sur des hommes de trois générations. Un récit humain et touchant qui nous parle de l'immigration italienne, du travail des mineurs, de transmission et du difficile accouchement de la parole quand, une vie durant, on a été habitué à se taire.

  • Mars 2010, la grand reporter Pascale Bourgaux part réaliser un documentaire sur un seigneur de guerre, dans un village du nord de l'Afghanistan où elle se rend régulièrement depuis dix ans. Compagnon d'armes de Massoud à l'orée de ce siècle, farouche adversaire des talibans et chef respecté, Mamour Hasan, puisqu'il s'agit de lui, n'a pourtant pas connu de fonction gouvernementale à la hauteur de son engagement.

    Contre toute attente, elle découvre que nombre de jeunes, notamment le fils du chef de la tribu, sont sur le point de basculer dans le camp taliban. Alors que le pays se débat dans une situation des plus confuses, entre guerre, luttes d'influence et corruption galopante, comment, dans ce bastion de la résistance anti-talibane, en est-on arrivé là ?

    Loin des clichés et des discours politiques, cette bande dessinée nous fait découvrir la situation complexe d'un petit village afghan. Mais aussi le quotidien d'une grand reporter en pleine action, la façon dont le documentaire se construit de jour en jour, dans un pays où être une journaliste occidentale n'est pas sans danger.

  • Qu'il les écrive dans ses cahiers, qu'il les mime devant ses camarades d'école ou qu'il se les raconte à lui-même, François ne peut s'empêcher d'inventer des histoires.
    Le problème, c'est qu'il n'arrive pas toujours à contrôler son imagination débordante qui lui fait dire parfois tout et n'importe quoi. Et le plonge dans des situations embarrassantes.
    Aussi, François décide-t-il de brider son imaginaire et de ne plus jamais inventer des histoires? Peut-on ainsi nier sa nature profonde ? Les lettres, les mots et les récits vont-ils accepter de ne plus avoir François comme porte-parole ? Quel est le secret des écrivains ?
    Beaucoup d'humour, de poésie et d?aventure dans ce récit à lire dès six ans.

  • Depuis qu'elle est malade, Agathe se voit comme un monstre. Un jour, Zénon, un étrange personnage qui glace tout autour de lui, entre en contact avec elle. Il l'invite à pénétrer dans le monde de la nuit. Elle découvre alors que, la nuit, certains lieux de la ville se transforment... Ils abritent, en fait, des spectres et autres démons qui survivent en se nourrissant des larmes des humains.
    Zénon l'accueille ainsi dans un manoir métallique, seule matière qui ne se brise pas de froid à son contact, et lui propose de devenir son ami. Agathe est heureuse, elle va enfin pouvoir parler avec quelqu'un qui la comprend. Un monstre, comme elle ! Mais quelles sont exactement les intentions de cet étrange Zénon à l'égard d'Agathe ? Et pourquoi a-t-il emmené un être humain à découvrir ce qui leur est normalement interdit ?

  • Le coeur a ses raisons...Comment réagir quand on a huit ans et que l'on voit ses parents se disputer tout le temps ? Est-ce le rôle des enfants d'empêcher leurs parents de divorcer ? François le croit. Il part ainsi dans un monde imaginaire à la recherche du secret des amants éternels. Une galerie de personnages étonnants et une superbe histoire à vous fendre le coeur, que ne renierait pas le fabuleux Lewis Carroll.

empty