Véronique Petit

  • Ce soir-là, maman ne rentre pas à la maison. Zélie, 4 ans, Pablo, 10 ans, Garance, 12 ans et César, 13 ans, commencent à s'inquiéter. Quand l'hôpital téléphone pour annoncer que leur mère est dans le coma, Garance prend garde de ne pas dire qu'ils vivent seuls. S'ils avouent qu'ils n'ont aucune famille, ils seront placés dans un foyer, et peut-être même séparés. Comment donner le change le lendemain en se rendant à l'hôpital  ? Ils doivent trouver un faux papa, et vite  !

  • Adam, 11 ans, vit dans un foyer d'accueil depuis plusieurs années et le mot « famille » est pour lui un mot magique. Il aimerait bien trouver des parents de rechange, car les siens n'ont pas tenu leurs promesses. Un soir, alors qu'il se balade en ville sans autorisation, il pousse la porte d'une librairie. Il ne se doute pas que ce simple geste va transformer son existence pour toujours et faire de lui un héros...
     

  • Dans le monde d'Abel, rien n'est plus important que le mot révélé à chacun vers l'âge de 12 ans. Un mot personnel et intime qui conditionne souvent la vie entière. En retard de plusieurs mois, Abel vit dans l'angoisse d'hériter d'un mot dérisoire ou ridicule, ou pire, d'un mot noir...
    Un matin, il découvre le mot de Clara, la fille dont il est secrètement amoureux, tagué en lettres rouges sur le mur du collège  ! Qui a pu commettre un tel crime ?
     

  • Gabriel vient d'avoir 13 ans et de passer le test sanguin qui permet de déterminer le nombre de vies dont il dispose. Comme tous ses camarades, il a rêvé d'être un multi-vies, mais jamais il n'aurait imaginé avoir... six vies  !
    Dans une société obsédée par les risques et le danger, il organise à l'insu de ses parents son premier vol en parachute, bien décidé à vivre sa vie à fond.

  • Cet ouvrage présente la théorie sociodémographique du changement et de la réponse et son application aux questions de population telles que la santé de la reproduction, l'éducation, les migrations, la pauvreté et les inégalités, les politiques de population, etc., dans les pays en développement. Aux chapitres théoriques succèdent des études de cas qui démontrent la pertinence de ce cadre théorique dans la compréhension des enjeux en matière de population et de développement.

  • Cet ouvrage renouvelle notre connaissance des Dogons du Mali, en articulant analyse socio-anthropologique et données démographiques originales, qui permettent une analyse très fine de la mobilité interne et internationale des Dogons. Les différentes formes de migrations répondent à des logiques économiques, sociales, culturelles, voire écologiques, distinctes. Cette étude propose une méthodologie et une stratégie de recherche pour comprendre en profondeur les mutations socioculturelles actuelles en milieu rural africain.

  • This book addresses major population and development issues: fertility and reproductive health, migrations, gender, education, poverty and inequalities. To that aim it revisits and considerably enlarges Kingsley Davis' 1963 theory of change and response, using interdisciplinary methodologies. On the basis of four decades of field research (1985-2015), it questions the rationality of the actors, how culture shapes socio-demographic behaviours, in a context of modernity and globalisation. More specifically, it casts new light on the interactions of individuals, families, networks and local communities with the State and its population policy.

  • The core aim of this book is to determine how anthropology and demography can be used in conjunction in the field of population and development. The boundaries of demography are not as clearly defined or as stable as one might think, especially in view of the tension between a formal demography centered on the `core of procedures and references' and a more open form of demography, generally referred to as Population Studies.Many rapprochements, missed opportunities and isolated attempts marked the disciplinary history of anthropology and demography, both disciplines being founded on distinct and highly differentiated traditions and practices. Moreover, the role and the place assigned to epistemology differ significantly in ethnology and demography. Yet, anthropology and demography provide complementary models and research instruments and this book shows that neither discipline can afford to overlook their respective contributions.Based on research conducted in West Africa over more than twenty years, it is a defense of field demography that makes case for a continuum ranging from the initial conception of fieldwork and research to its effective implementation and to data analysis. Changes in behaviors relating to fertility, poverty or migration cannot be interpreted without invoking the cultural factor at some stage. Representations in their collective and individual dimensions also fit into the extended explanatory space of demography.

  • Cette réflexion pluridisciplinaire interroge la notion même de crise et les interactions avec les migrations dans les pays en développement. Des dimensions majeures sont explorées : usages sémantiques et stratégiques, histoire des populations, violences et conflits internationaux, protection juridique, pauvreté, perception des expériences migratoires et questions identitaires.

empty